Archives de
Catégorie : Conte

Grimm Legacy (T1 : La Malédiction Grimm) – Polly Shulman

Grimm Legacy (T1 : La Malédiction Grimm) – Polly Shulman

Elizabeth peine à s’intégrer dans son lycée. Alors, quand son professeur d’histoire lui propose un petit job dans une bibliothèque, elle se dit que ce sera l’occasion de faire des rencontres. Après un entretien pour le moins étrange, la voilà engagée. Elle s’aperçoit aussitôt que le Dépôt n’est pas une bibliothèque ordinaire : pas un seul livre à l’horizon, uniquement des objets. Mais surtout, un mystère plane au sujet d’une collection située au sous-sol et dont personne n’accepte de lui parler : la Collection Grimm. Elle abrite des objets de contes de fées – les bottes de sept lieues, le miroir de Blanche-Neige… Quelques-uns disparaissent, et un étrange oiseau géant rôde autour…
Quel secret cache cette Collection Grimm qui semble déchaîner les passions ?

Le Kabbaliste de Prague – Marek Halter

Le Kabbaliste de Prague – Marek Halter

À l’entrée du ghetto de Prague se dresse une statue que ni les Nazis ni les Soviétiques n’ont osé détruire : celle de Rabbi Loew, le « Maharal » (acrostiche de Notre Maître Rabbi Loew) de la ville juive en 1600, celui qui, par la seule puissance de son verbe, créa le Golem, un être de boue à l’image de l’homme… C’est à ce personnage, le plus prestigieux représentant de la kabbale, que s’est attaché Marek Halter pour revisiter la légende du Golem.
Quand à la fin du XVIe siècle le ghetto de Prague est réduit une fois de plus à feu et à sang, la petite-fille du Maharal perd son mari, dépecé lors d’un massacre. Elle supplie alors son grand-père de créer une force capable de sauver les juifs de l’anéantissement. La kabbale, chemin de la secrète sagesse, affirme qu’un homme pur peut, ainsi que Dieu, engendrer la vie par la puissance de son verbe. Le Maharal accepte. Ainsi naît le Golem, être de boue à la force illimitée qui va, pour la première fois, apporter la paix au peuple. Mais ce monstre, une fois vivant, s’avère pétri de sentiments et d’émotions. Et quand cette « arme atomique » prend conscience de sa condition, elle se retourne contre ceux qui l’ont sortie du néant. Une fois encore, la preuve est imposée aux hommes que la paix ne saurait être le fruit de la force mais de la seule sagesse.