Voilà une bonne dizaine de jours que la session 2018 du PLIB est terminée. Il est donc temps pour moi de faire le bilan de ma participation à cette toute première année de ce prix littéraire plus que prometteur.

Pour rappel, le PLIB (Prix Littéraire de l’Imaginaire BooktubersApp), est un prix littéraire créé par une équipe de passionnés de la littérature de l’imaginaire totalement indépendante de tout organisme ou de maisons d’édition et dont le jury est constitué de « Web-Influenceurs » quelque soit leur « secteur » ou leur « popularité », avec pour but commun de promouvoir la SFFF.

Oui, j’ai fait parti du jury. Et si vous suivez le blog, non vous n’avez rien loupé, vous comprendrez avec ce que je m’apprête à vous dire.

Petit aparté : j’ai été hyper flattée de faire parti du jury. Même si objectivement, quasi tout le monde était accepté – si je me souviens il n’y a eu que 2 ou 3 refus. Sauf que lorsque vous tournez sur la blogo depuis pas mal d’années vous êtes rodés à des « vous avez combien de visiteurs uniques par mois ? », « quelle est votre visibilité ? », « qu’est-ce que vous pouvez nous apporter ? », et j’en passe…

Qu’est-ce que je retiens de cette expérience ?

Les points positifs :
– Faire parti d’un projet tout nouveau et tout aussi prometteur,
– Découvrir de nouveaux auteurs,
– Sortir de ma « zone de confort » livresque,
– Les marathons lectures réussi alors que j’ai collectionné les pannes de lectures dernièrement,
– Découvrir de nouveaux blogs…

Les points négatifs :
– Constater que je suis toujours aussi peu organisée dans mes lectures/chroniques et m’être mise une pression de dingue.

Oui, je n’ai trouvé qu’un point négatif et il explique entièrement mon manque d’assiduité en terme de chroniques. Je vous fais mon mea culpa des plus sincères. Au-delà de ma procrastination maladive, s’ajoute un gros projet sur lequel je travaille depuis des mois qui implique une recherche documentaire monumentale et surtout l’apprentissage de langues étrangères dont je ne savais rien.

Du coup, vais-je participer à l’édition 2019 ?
En toute sincérité, je me suis posée la question vu que dans un premier temps j’ai eu l’impression d’avoir totalement « foiré » ma participation. Sauf que même si je n’ai pas tenu les objectifs que je m’étais fixés, que je n’ai pas publié les avis que je pensais vous partager et bien… l’essentiel y est puisque MOI, en tant que lectrice, j’ai véritablement plongé dans la SFFF, je commence à affiner mes goûts en la matière. Et le plus important dans ma vie de lectrice, j’ai retrouvé ce que j’aimais dans la lecture lorsque j’étais enfant. Et ça, cela n’a pas de prix.
Mais pour répondre à la question, oui je me suis réinscrite pour 2019. Non je ne sais pas si ma candidature sera retenue – vu mon foirage sur 2018 – mais ce n’est pas dramatique, je sais qu’à présent moi aussi je suis une lectrice SFFF et je vais continuer mon exploration.

Dans les prochaines semaines, je vous partagerai les chroniques que j’ai sur ma petite liste qui auraient du sortir pour l’édition 2018. Car ce qui compte c’est de partager et de communiquer sur ces titres même si je suis  » à la bourre ».

Je finirai sur la remise de prix, à laquelle j’ai eu la chance de participer (un miracle vu mon activité sur le projet… merci les filles !!!). C’était super convivial et assez émouvant (encore bravo Ariel !). Bon, ok ! J’ai joué ma sauvage, à croire que ma gestion de l’angoisse et de la foule ne sont absolument pas réglées. Je salue et remercie le plus profondément la douceur et la bienveillance d’Hélène, Céline et Pauline, avec le boulet que je suis.
Et enfin, une mention toute particulière pour Ruberto Sanquer/Mip qui a su me prendre au dépourvu pour un échange très touchant.

#PLIB2018

Répondre

Votre email ne sera pas publiée. Champs obligatoires *

Comment *