Légion : À fleur de peau – Brandon Sanderson

Légion : À fleur de peau – Brandon Sanderson

Éditions : Le Livre de Poche | Parution : 20/01/2016 | 224 pages | Acheter : ici

∴ Résumé ∴

Stephen Leeds, surnommé « Légion », est un homme aux capacités mentales singulières lui permettant de générer une multitude d’avatars : des hallucinations aux caractéristiques individuelles variées et possédant une vaste gamme de compétences très spécifiques. Leeds est investi d’une nouvelle mission : retrouver un corps qui a été dérobé à la morgue locale. Il ne s’agit pas de n’importe qui. Le cadavre est celui d’un pionnier dans le domaine de la biotechnologie expérimentale, un homme qui travaillait sur l’usage du corps humain en tant qu’espace de stockage. Il se peut qu’avant sa mort il ait incorporé des données dans ses propres cellules. Ce qui pourrait se révéler dangereux…

∴ Mon avis ∴

Brandon Sanderson… s’il y a bien un nom d’auteur que j’ai croisé un nom incalculable de fois au fil de mes pérégrinations sur les blogs livresques et sur booktube, c’est bien le sien. Il semble être une référence en matière de fantasy… Sauf que moi la fantasy, ben j’y connais que dalle. D’ailleurs cela me fait un peu peur, allez savoir pourquoi… Peut-être que l’éventualité que ces univers puissent réellement exister me collent les mickettes ?! Mais ma curiosité l’emportant sur ma trouille, j’ai sauté le pas. Bon je ne prenais pas un risque immense puisque ce récit était assez court.

Ici, nous suivons, Stephen Leeds, alias Légion, un homme plus qu’à part puisque ses facultés mentales lui permettent de générer une multitude d’avatars, ou hallucinations (selon les points de vue et surtout l’ouverture d’esprit) qui ont des compétences très spécifiques. Pour faire simple, tout le savoir que Stephen/Légion assimile se matérialise par des entités que seul lui peut voir et qui le guident dans ses missions.

Ce genre de capacités mentales me font clairement pensé à des personnages comme celui de Sherlock, cette façon de penser et réagir qui peuvent sembler en marge, au bord de la folie, alors qu’elles sont (à mon humble avis) plus saines puisque détachées du reste de la réflexion.

Comme dit plus haut, le récit est assez court donc je vais rester concise quand à l’histoire pour ne pas vous gâcher le plaisir de la lecture et de la découverte. Finalement ce que je retiendrais le plus c’est la personnalité de chacun de avatars. Ils ne sont pas que de simples transpositions de connaissance, ils sont dotés de réels caractères et de travers. J’ai adoré au plus au point J.C et Ivy, chien et chat mais tellement drôles.

Quant à l’intrigue en elle-même, je la résumerai par un bon thriller auquel on s’attache et dont on veut impérativement connaître la suite.

Une première incursion dans l’univers de Brandon Sanderson, et je suis conquise. Je manquerai pas de renouveler l’expérience avec cet auteur.

∴ Livre reçu en partenariat ∴

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *