The Originals (T1 : L’ascension) – Julie Plec

The Originals (T1 : L’ascension) – Julie Plec

Éditions : Black Moon | Parution : 18/02/2014 | 336 pages| Acheter : ici

∴ Résumé ∴

Ils les Vampires des Origines.
Leur famille est immortelle.
Klaus, Elijah et leur soeur Rebekah se sont jurés de rester unis à jamais.
Mais que vaut une promesse face à l’éternité ?

En arrivant à La Nouvelle-Orléans, en 1722, les Vampires des Origines pensaient échapper à leur noir passé. Mais la ville est aux mains des sorcières et des loups-garous, peu disposés à partager leur ville avec des vampires. Alors qu’Elijah opte pour la diplomatie et la négociation, Klaus ruine tous ses efforts en tombant amoureux d’une belle et mystérieuse sorcière. Vivianne est en effet celle par qui la paix semblait possible entre les deux clans. Le trio de Vampires des Origines menace de voler en éclats.

∴ Mon avis ∴

Des vampires ? Encore ! Oui mais pas n’importe lesquels, ceux à l’origine de tout (enfin presque faut pas déconner non plus). Les fans des aventures de la série télévisée « Vampire Diaries » et de son spin-off « The Originals » sauront de quoi on va parler. Quant aux autres… eh bien qu’attendez-vous ?

Avant de vous donner mon avis, un petit message pour Julie Plec, quoique pour le coup je pense que les personnes visées seraient plutôt les traducteurs… Non mais c’est quoi ça « les Originaux » ? C’est des coups à ce qu’Esther revienne d’outre-tombe ! Traduire un livre ok, mais là non, ce sont les Originels et pis c’est tout. Sans rire à la lecture ça pique, c’est moche, beurk beurk beurk, surtout quand on a suivi les versions télévisées ! Mon aparté fini, voici ce que j’en ai pensé :

Ici nous allons donc retrouver Klaus, Elijah et Rebekah au tout début de leurs « aventures » sur le sol de La Nouvelle-Orléans. Enfin retrouver… disons plutôt découvrir puisque le récit se passe avant ce que l’on a pu voir/apprendre jusqu’alors.
J’ai lu ici et là que cette trilogie livresque pouvait se lire sans avoir vu la série… Mouais, je ne suis pas tout à fait d’accord. Sans avoir vu, au moins la première saison de « The Originals » peut-être, mais sans avoir vu « Vampire Diaries » là je dis non. C’est possible, mais au niveau des repères, ce premier tome est un peu léger. Cette histoire est d’autant plus « savoureuse » avec les infos distillées dans les versions TV. Mais ce n’est que mon avis.

La plume, comme souvent lorsque le créateur de la série décide de sortir la version livresque, il n’y a pas de quoi se taper le cul parterre mais au moins le style est efficace et le sujet est maîtrisé !

Je ne vais pas tourner autour du pot, j’ai adoré ! Tout comme j’ai adoré la série TV. On est beaucoup beaucoup moins – voire pas du tout – dans le cul-cul fleure-bleue comme cela peut être le cas avec Vampire Diaries. Je sais que l’auteure de cette dernière est différente et que la série est partie des livres, alors que le Spin-Off est une création « originale » mais n’empêche que c’est plus adulte et assumé (en particulier dans les choix/décisions des personnages même si c’est la bourde du siècle). Bref, The Originals c’est pour les grands ! ;-))

Ce livre, et par extension la suite de cette trilogie, est un bonus affectif envers les personnages. Cela nous permet de mieux les comprendre, pourquoi sont-ils ainsi à présent, comment résonnent-ils… Ils en sont d’autant plus attachants.

Je sais que j’en fais un parallèle incessant mais dans la/les série(s) Klaus est un morveux caractériel, Elijah est trop coincé et Rebekah totalement à la ramasse. Ici on comprend qu’Elijah se sent responsable (de tout et tous) et ne jure que pas l’honneur et la droiture, Rebekah est une éternelle amoureuse maudite et Klaus est un homme à l’âme d’un enfant en recherche perpétuelle d’amour (bon capricieux quand même hein).

Une jolie lecture, proche du coup de coeur mais qui n’en est pas un parce que « les Originaux » bordel ! Et parce que je sais que je vais détester le fait qu’il n’y aura que 3 tomes et je les aimes mes Originels moi !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une réaction au sujet de « The Originals (T1 : L’ascension) – Julie Plec »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *