La Dynastie Donald Duck (T1) – Carl Barks

La Dynastie Donald Duck (T1) – Carl Barks

Éditions : Glénat | Parution : 15/12/2010 | 384 pages | Acheter : ici

∴ Résumé ∴

Surnommé par ses fans « l’Homme des canards », Carl Barks a inauguré tout un univers extraordinaire proposant rires et émotions à des millions de lecteurs. Parmi les très nombreuses planches nées de son imagination, nous trouvons de véritables chefs-d’oeuvre intemporels.

Pour la première fois en France, les trésors de cet auteur exceptionnel sont réunis de manière chronologique et complète dans une intégrale de 24 tomes.

∴ Mon avis ∴

Encore un défi pour moi que de vous parler de livre, ou plutôt de cette BD, enfin de cette intégral… Bref cette merveille qui me rend totalement extatique. Comme beaucoup, je suis une adepte Disney, mais beaucoup moins de manière globale que certain(e)s. En matière de Disney, je suis super difficile, je vous explique.

Approchant lentement de la trentaine, je suis d’une génération qui a grandi avec les productions Walt Disney, notamment tous les Grands Films (La Petite Sirène, La Belle et la Bête, Aladdin, Le Roi Lion…) de la fin de années 80 au début des années 90. C’est sûrement dû que justement ils ont bercé mon enfance, mais ces films me donnaient (et me donnent encore) l’impression d’avoir une vraie âme. Probablement lié également au fait que les dessins étaient proches de ceux que j’aimais dans mes livres de petite fille. Du coup, lorsque les films d’animation sont arrivés, c’était un monde où je n’avais plus mes repères, pour moi ce n’est plus du Disney, pas celui que j’aime.

Avec le recul, même si j’adore les grands films classiques de cette firme, ce qui m’attire le plus à présent – à l’âge adulte – c’est ce qui est appelé les « Disney Classics », entendez par là ce qui tourne autour des premiers personnages qui ont été créé : Mickey, Minnie, Donald, Daisy, Picsou…
Et finalement je reviens aux bases, à mes bases. Enfant, j’étais dingue de mes VHS des aventures de Mickey et ses potes, je trainais partout mon Donald en peluche sur le bac en plastique duquel j’avais fait mes dents, je pensais connaître le monde avec les folles péripéties des frères Riri, Fifi et Loulou…

Donc j’en viens au sujet initial de cet article, à savoir l’Intégrale de Carl Barks. En 24 volumes, c’est toutes les aventures de Donald que l’on retrouve (dont des inédites en France). Avant de vous parler du contenu, je voudrais revenir sur l’objet.
C’est véritablement un magnifique objet de collection (j’aurais peut-être préféré une couverture en dur), avec des croquis, des explications sur les histoires, les choix, l’évolution, les faits « historiques » qui ont influé et se sont inséré dans les aventures de Donald… Le papier, les couleurs, c’est vraiment une réussite. Et même si je suis une vraie fan de Donald, je suis ravie que les Éditions Glénat ne se soient pas payées notre tête. Car disons le clairement une intégrale de 24 tomes à raison de 29€50 le tome… c’est ce que l’on appelle un investissement (pour l’instant je n’ai que le premier volet). Mais ça en vaut vraiment la peine !

Quand au contenu, je ne vais pas vous le résumer puisque ce sont plusieurs aventures de Donald, mais pour vous donner un ordre d’idée : chaque histoire fait entre 12 et 30 pages et il y a une vingtaine d’histoires.

Sur le même principe d’Intégrales, chez Glénat, il existe « L’âge d’or de Mickey Mouse » (en 12 tomes) et « La Grande épopée de Picsou » (et 7 tomes).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *