La saga Mendelson (T1 : Les exilés) – Fabrice Colin

La saga Mendelson (T1 : Les exilés) – Fabrice Colin

Éditions : Seuil | Parution : 14/05/2010 | 288 pages | Acheter : ici

∴ Résumé ∴

Le destin d’une lignée juive tout au long du XXe siècle. Une chronique familiale échevelée avec son cortège de passions, de secrets, de déchirures et de rencontres…
1895-1929. D’Odessa à Hollywood en passant par Vienne et New York, les premiers troubles du XXe siècle contraignent la famille Mendelson à l’exil. Isaac Mendelson est horloger. Avec sa femme Batsheva et ses deux enfants David et Leah, ils mènent une existence paisible à Odessa. Mais en 1905 éclate la mutinerie du Potemkine, bientôt suivie d’un terrible pogrom. Isaac et les siens n’échappent que de justesse à la mort. Dès lors, ils n’ont d’autres recours que de prendre la route pour rejoindre Vienne…
À travers les témoignages, les journaux intimes et les photos retrouvées dans les archives des Mendelson, Fabrice Colin raconte le destin d’une famille exceptionnelle.

∴ Mon avis ∴

Commençons par le futile : quel magnifique objet livre ! N’ayant absolument jamais entendu parler, ni même vu passer ce livre sur la blogo (ou ailleurs). Ce qui a tout d’abord attiré mon oeil c’est l’objet en lui-même que je trouve particulièrement soigné de part sa couverture mais aussi et surtout son contenu.

Je m’explique, en lieu et place d’un simple récit, nous avons là un recueil de souvenirs, quasiment un album de famille. Arriver à mêler récit pur, entretiens, croquis, photographies, copies de journaux intimes… sans que cela ne ressemble à un joyeux fouillis qui brouille la lecture, c’est tout simplement magnifique.

Passons à présent au contenu, comme souvent en littérature jeunesse, je suis assez méfiante. Autant il peut y avoir de belles/bonnes choses que cela peut également vite être ennuyeux (mais je ne suis pas le public ciblé après tout). Là, le format comme je vous le disais m’a intrigué mais aussi le sujet : une saga familiale historique.
Je ne vais pas revenir sur ma passion démesurée pour l’Histoire, je pense que vous l’avez compris depuis le temps, mais j’ai toujours trouvé l’approche ludique que de passer un travers l’histoire d’une famille pour finalement raconter l’Histoire. C’est plus digeste, surtout pour les moins initiés… Notamment les enfants !

La lecture est relativement fluide, malgré les divers documents insérés dans le récit. Ce qui est très judicieux c’est que le narrateur distille de toutes petites pistes sur ce qui va suivre et ainsi attise la curiosité. Au final, on a beaucoup de mal à reposer le livre car on veut connaître la suite.

En résumé, c’est ludique, intelligemment construit et un très bel objet-livre. J’ai hâte de me procurer les deux tomes suivants.

A lire que vous ayez l’âge ou non…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *