* Les soleils de Néfertari – Michelle Moran

* Les soleils de Néfertari – Michelle Moran

Éditions : J’ai lu | Parution : 07/07/2007 | 435 pages | Acheter : ici

∴ Résumé ∴

Un vent de changement souffle sur la ville de Thèbes. Un incendie a emporté toute la famille royale, à l’exception de la petite Néfertari, nièce de Néfertiti. Descendante de l’ancienne famille régnante qualifiée d’hérétique par la nouvelle dynastie, Néfertari devient une paria et erre seule dans les couloirs déserts du palais.
Jusqu’au jour où la tante du pharaon décide de la prendre sous son aile et lui offre une éducation digne d’une princesse. Ensorcelé par le charme irrésistible de Néfertari, le fils du pharaon, le futur Ramsès II, décide de l’épouser malgré l’opposition du peuple d’Égypte.
Dotée d’une intelligence politique exceptionnelle et d’une détermination farouche, la jeune Néfertari parvient à s’élever au-dessus des intrigues de cour et à s’imposer comme la reine d’Égypte. Elle entrera dans l’histoire en devenant la meilleure alliée de Ramsès II, l’aidant à surmonter les épreuves d’un règne tumultueux.

∴ Mon avis ∴

Michelle Moran nous propose un voyage à travers l’Égypte ancienne aux cotés de la princesse Néfertari, le sujet pourrait être prometteur, cependant les grandes dynasties égyptiennes ont déjà fait l’objet de mille et un livres. Mais finalement la vie de Néfertari est assez méconnue, tout du moins pour la part historique. C’est justement la direction que prend l’auteur, se baser sur les faits historiques et non sur les croyances « religieuses » rattachées à l’Ancien Testament.

Michelle Moran a réussi à trouver l’équilibre entre le romanesque et l’historique. Mais également à nous décrire suffisamment le décor dans lequel se déroule son récit pour que l’on puisse sans difficulté être au plus près des personnages sans pour autant nous assommer d’énumérations fastidieuses.

Ce qui est le plus touchant, c’est la complexité des personnages qui se révèle au fil des pages. Nous sommes bien loin du récit manichéen où tous les méchants ne sont que méchant et les gentils le sont par nature.

Je conseille ce livre aux amoureux de l’Égypte Ancienne bien évidemment, à ceux qui veulent découvrir un autre visage de Néfertari bien loin de la petite précieuse aux nombreux caprices, mais également à ceux qui aiment les épopées romanesques ou tout simplement qui veulent passer un bon moment dans un décor onirique.

Mon seul regret demeurera dans le fait que le livre s’arrête, eh oui j’aurai bien passé encore quelques longues heures avec ces personnages.

Après cette lecture, je n’ai qu’une ou plutôt deux envies : livre le précédent ouvrage de Michelle Moran « Les rêves de Néfertiti » qui conte les tumultes de Néfertiti, la tante de Néfertari. Ainsi que de relire « Les mémoires de Cléopâtre » de Margaret George, que j’avais tant aimé et dont la plume me fait penser à celle de Michelle Moran.

∴ Livre reçu en partenariat ∴

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *