Éditions : France Loisirs | Parution : 08/2012 | 208 pages | Acheter : ici

∴ Résumé ∴

Le populaire pasteur Babbington s’écroule après avoir trempé ses lèvres dans un cocktail. Hercule Poirot refuse de croire à un meurtre jusqu’à ce qu’un témoin de la scène succombe à son tour dans les mêmes circonstances. Il faudra une troisième disparition pour que le détective commence à y voir clair.

∴ Mon avis ∴

Une petite envie subite d’une LC avec ma copinaute Evy, nous a fait pencher pour un roman d’Agatha Christie. En étant friandes toutes les deux, nous avons opté pour une aventure d’Hercule Poirot.

La bonne société britannique se retrouve le temps d’un repas au cours duquel ce bon pasteur Babbington s’effondre mort ! Dans un premier temps on le pense décédé suite à un malaise ou autre souci de santé inhérent à son âge respectable. Même si cela laisse perplexe certains convives, personne ne cherche plus loin d’autant que les conclusions du médecin vont dans ce sens. Mais c’est alors qu’au cours d’un autre repas, un autre convive meurt dans des circonstances bien trop semblables pour qu’il s’agisse d’une coïncidence. Un meurtre ? Deux meurtres ? Sont-ils liés ? Quels mobiles pourraient être ceux du meurtrier dont les victimes sont si différentes ? Et surtout, comment a-t-il fait ?

Une fois encore Agatha Christie nous emporte dans un tourbillon qui met en effervescence nos neurones, et comme toujours elle réussi à nous mener par le bout du nez. Du moins, pour ma part, cela fait des années que je lis ces romans et systématiquement je les fini avec un air ahuri accompagné d’un « Nooooonnnn, c’est pas possible ! »

Très clairement, je suis une adepte de cette auteure qui ne m’a jamais déçue (du moins pas que je m’en souvienne). Cependant affectionnant particulièrement le personnage d’Hercule Poirot, je dois avouer que j’ai été assez décontenancée que cela ne soit pas lui qui mène l’enquête. Du moins jusqu’au deux tiers (voire un peu plus) du livre. Du coup, le récit perd en dynamisme et en petites piques si représentatives du détective.

C’est bien là ma seule déception, car le dénouement et le(s) mobile(s)… mais où donc Agatha allait-elle chercher tout cela ?

3 Commentaires on Drame en trois actes – Agatha Christie

  1. MademoizelA
    14 août 2013 at 15 h 39 min (5 années ago)

    Pendant un temps, j’adorais Agatha Christie. je ne lisais que cela. J’ai mis ce genre de lectures de côté en vieillissant mais je pense y revenir assez vite car cet article m’a plu. J’ai adoré Le crime de l’orient express.

    Répondre
    • Bulle
      14 août 2013 at 16 h 02 min (5 années ago)

      Merci pour ton commentaire. Tout comme toi, j’avais mis ce genre de lectures de côté, mais cet été j’ai eu envie d’un « retour aux sources ». C’était nos lectures de vacances avec ma soeur il y a pfiouuuuu quelques années ;)

      Répondre
  2. Evy
    14 août 2013 at 17 h 22 min (5 années ago)

    Pareil que toi, un peu déçue par l’absence de notre détective préféré !

    Répondre

Répondre

Votre email ne sera pas publiée. Champs obligatoires *

Comment *






Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.