Les Highlanders (T1 : La Malédiction de l’Elfe noir) – Karen Marie Moning

Les Highlanders (T1 : La Malédiction de l’Elfe noir) – Karen Marie Moning

Éditions : J’ai lu « pour elle » | Parution : 11/2011 | 731 pages | Acheter : ici

∴ Résumé ∴

Au XVIe siècle en Ecosse, Hawk est célèbre pour sa beauté et sa force guerrière. A la cour de Faërie, le roi et son fou, Adam Black, jaloux de Hawk qui a séduit la reine Aoibheal, tentent de trouver une femme d’une beauté parfaite qui ne se laissera pas séduire par Hawk. Adrienne de Simone est alors enlevée du XXe siècle et se retrouve en 1513.

∴ Mon avis ∴

Les beaux et virils Highlanders chauds comme la braise, comment y résister ? Lorsque j’ai vu qu’une LC était proposée par Galleane sur LA, j’ai un petit peu sauté sur l’occasion de me replonger dans cet univers bien particulier qu’est celui des Highlands.

Voici les avis des mes copinautes de LC : Galleane, Candyshy, isa1977, Kassandra, Dex, Gilwen, chris62150 et Aude13.

Ne le cachons pas, il faut s’accrocher aux 200 voire 250 premières pages, car honnêtement ça patauge. En fait, la façon dont les choses sont amenées est très (trop) maladroite. Adrienne arrive comme un cheveu sur la soupe, on se retrouve avec des évènements qui paraissent être d’une évidence folle alors que vous ne les comprendrez que bien des pages plus tard. Les débuts sont brouillons, mais petit à petit l’histoire s’installe, les personnages évoluent et on fini par s’y attacher.

Jusqu’aux deux-tiers du livre j’ai eu envie de baffer Adrienne, Hawk m’a paru un peu benêt (visiblement être « l’étalon royal » et avoir un cerveau ne coule pas de source) pour finalement être plus perdu et maladroit qu’autre chose face aux évènements. Le personnage Adam, ce mystérieux forgeron qui n’est pas tout à fait celui qu’il n’y paraît ne m’a guère passionné même si je suis curieuse de voir comment il va évoluer et ce qu’il nous cache encore… Mais mon coup de coeur se porte vers Lydia et Tavis que je trouve plus ancrés dans la réalité et plus touchants, j’ai hâte d’en voir plus de leur duo. Sans parler de Grimm qui est bien mystérieux et assez craquant…

Alors oui, il y a du cliché en veux-tu en voilà, mais en même temps il s’agit d’une romance certes paranormale (quoique moyennement présente) mais une romance tout de même avec des codes préétablis. Ce fût une lecture très agréable, même si les aller-retour d’Adrienne entre 1513 et le XXe siècle n’ont pas eu un grand intérêt et son passé avec Eberhard mouais… Je dirai même que le fait qu’elle vienne du futur n’apporte pas grand chose, du moins pas dans ce premier tome.

A lire pour passer un bon moment, et une saga poursuivre pour ma part…

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 réactions au sujet de « Les Highlanders (T1 : La Malédiction de l’Elfe noir) – Karen Marie Moning »

  1. Moi je n’ai pas eu cette impression de longueur au début. C’est vrai qu’ils sont un peu benêts au début, pour reprendre ton expression, car nous on voit tout de suite comment ça va finir, mais j’ai quand apprécié même les longues pages pendant lesquelles Adrienne prétendait ne pas l’aimer.

    1. Tu me diras c’est un peu comme les comédies romantiques, tu vois le truc arriver gros comme une maison mais fatalement les personnages n’y captent rien. Finalement c’est peut-être ce qui fait le charme, un peu comme les films d’horreur où tu sais que tu vas faire des cauchemars mais tu les regardes quand même (pas sûre que ça soit une super comparaison…;))

  2. Hihihihi j’adore ton article ! J’avais entendu de bons échos sur ce roman, du coup, maintenant ayant lu ta chronique, j’hésite à me lancer dedans !

    1. Oupsss ;)
      Je ne sais pas si je suis une référence en la matière n’étant pas hyper rodée à ce type de littérature. Je pense que c’est une saga à creuser, surtout qu’apparemment au deuxième voir troisième tome ça devient addictif. A lire surtout pour les highlanders sexy-chocolat après… le premier volet ne resterhttp://bibliobulle.net/wp-admin/edit-comments.php?comment_status=approved#comments-forma pas mes tops lectures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *