La Nuit de Valognes – Eric-Emmanuel Schmitt

La Nuit de Valognes – Eric-Emmanuel Schmitt

Éditions : Magnard | Parution : 04/2004 | 152 pages | Acheter : ici

∴ Résumé ∴

Par une nuit orageuse, quatre femmes se retrouvent dans le château de la duchesse de Vaubricourt. Don Juan, qui les a bafouées autrefois, sera jugé et devra réparer ses torts en épousant Angélique, filleule de la duchesse. À la surprise générale, le séducteur mythique accepte !

∴ Mon avis ∴

Don Juan, le personnage mythique aussi séducteur irrésistible qu’effroyable goujat. Un adage voudrait que tout méfait se paie un jour. Le temps serait-il venu pour ce bourreau des coeurs de rendre des comptes ? C’est en tout cas ce qu’une poignée de ses « victimes » comptent bien obtenir. Même un peu plus, au-delà des explications, elles songent carrément à un jugement avec une condamnation toute trouvée : le mariage !

Une idée quelque peu farfelue, surtout lorsque l’on sait que l’engagement est bien la dernière des passions de ce cher Don Juan.

Ce fut ma toute première lecture d’Eric-Emmanuel Schmitt, dont j’entends beaucoup parler. Et je dois avouer avoir passé un très bon moment. C’est une pièce assez courte (3 actes et à peine 120 pages) mais très bien construite.

Pour ce qui est des personnages féminins, je n’ai pas réussi à m’attacher à elles, parfaites dans leur rôle de pauvres femmes bafouées et prudes (alors que…) mais si irritantes. Don Juan m’a agacé d’emblée… jusqu’à ce que je comprenne le jeu qu’il jouait. Il est tour à tour abattu, taquin, soumis, agaçant… charmant ? Mais alors Sganarelle est tout simplement formidable.

Une très bonne lecture qui me donne envie de découvrir un peu plus cet auteur, mais aussi et surtout de voir un de ces jours une adaptation théâtrale de cette pièce.

∴ Morceaux choisis ∴

« Vous vivez tout en double. Une fois pour vous, une fois pour lui, pour le lui raconter.
Vous devenez poète. »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *