La double disparition (Les enquêtes d’Enola Holmes T1) – Nancy Springer

La double disparition (Les enquêtes d’Enola Holmes T1) – Nancy Springer

Éditions : Nathan Poche | Parution : 06/2009 | 272 pages | Acheter : ici

∴ Résumé ∴

Ceux qui disent que Sherlock Holmes est le meilleur détective du monde ignorent encore l’existence de sa soeur : Enola Holmes !

1888. Le jour où Enola Holmes découvre que sa mère a disparu, elle pressent qu’elle seule pourra la retrouver. Elle qui a grandi libre, est alors soumise par ses frères à l’apprentissage des bonnes manières d’une lady, puis expédiée droit vers un pensionnat de jeunes filles. Mais la chère enfant a du cran et de la ressource et elle échappe à son détective de frère, plongeant dans les basfonds de la capitale…

∴ Mon avis ∴

Attribuer une petite sœur à Sherlock Holmes, LE détective qu’on ne présente plus, avec une capacité de déduction et un don d’observation accrus m’intriguait autant que cela me laissait perplexe. En tant que véritable admiratrice du Grand Sherlock Holmes et de la plume de Sir Arthur Conan Doyle, je suis toujours réticente à nouvelles réécritures.

Dans ce premier tome, nous découvrons donc la jeune Enola vivant quelque peu en retrait de la société avec sa mère. Lorsque brusquement cette dernière disparaît sans laisser la moindre trace aux yeux de tous, sauf à ceux de la jeune fille. Ne croyant point aux déductions improbables de la Police, Enola se lance dans une véritable enquête d’investigation, un peu à la manière… de Sherlock Holmes !

Je ne vais pas en faire des tonnes, c’est clairement un roman jeunesse mais alors très jeunesse, disons pour les 8-10 ans. La lecture est sympathique mais trop superficielle à mon goût. La psychologie des personnages est quasi inexistante et l’enquête ou plutôt sa résolution finale est un peu (trop) légère et peu convaincante. Ce qui m’a le plus dérangé c’est Enola, à ma grande déception, je n’ai pas réussi à m’attacher à cette jeune demoiselle. Elle m’a fait l’effet d’une pâle copie de Sherlock.

A voir, dans un prochain tome, à l’occasion…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *